Par le contournement des frontières habituelles de la représentation, mes huiles sur toile veulent déshabituer le regard et invitent à repenser la vie. Toutes les vies.

 

Animée par le refus des rétrécissements, ma peinture va d'évidence aux très grands formats. La représentation à taille réelle invite à pénétrer l'espace peint.

Dans une première série de peintures (2001-2008), la coexistence de réels est révélée par la non-représentation des traces de l'intervention humaine. Cette absence d'une partie fait surgir l'émotion face à l'essentiel, souligne le vivant.

 

A partir de 2008, l'invitation à se libérer des limites passe par la superposition de réels. Plus proche du fonctionnement confus du rêve,je tends à libérer d'une représentation unique. La rencontre d'images superpose des émotions et laisse voir en transparence les coexistences.

 

Ma peinture n'affirme ni ne dénonce ; je veux susciter des émotions au réel, inviter à penser librement la vie. La vie?

 

 

 

EXPOSITIONS DE GROUPE ET PERSONNELLES:

 

 

 

 

2015 "Champ d'expression", parcours d'art contemporain à la ferme. Résidence, Carhaix. www.assolafourmie.wordpress.com

 

2014 "Art'ria", espace d'art contemporain, Audierne.

        "Tos Tos Bla Bla", Nantes.

 

2013 Exposition personnelle aux Ateliers du vent, Rennes. www.lesateliersduvent.org

 

2010  ImpArt-ExpArt, St Georges sur Loire. 

 

2009  _La Friche Supergel, Douarnenez.  www.supergel.org

         _Le Rayon vert, Nantes. France www.rayonvert.com

         _Miettes de Baleine, Douarnenez. www.myspace.com/miettesdebaleine

 

2008  Galerie temporaire, Bruxelles. Belgique

 

2007  Parcours d'artiste 2006, Bruxelles. Belgique

 

2004  Ma friche mar p'lij, Douarnenez. 

 

2002  Village de St Carré ( FRAC ) 

 

 

 

 


Place Wilson, à Brest, je croise une fille.
Grande. Mince. Nos regards se croisent. Je fais quelques pas et je m’arrête. (...)


Texte :  Gérard ALLE / 2009 

gerard.alle.site.free.fr

 

 

 


Dans son atelier, du blanc sur les doigts et des pensées plein la tête.(...)


Texte : Brigitte MOUCHEL, Douarnenez Mars 2009

brigittemouchel.canalblog.com/